Aller au contenu principal
02 avril 2021

Des chênes centenaires pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Près de deux ans après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, la récolte d’une cinquantaine de chênes sur les domaines forestiers gérés par La Société Forestière est lancée...

Le 9 Juillet 2020, le Président de la République confirme la reconstruction de la charpente de la cathédrale à l’identique pour 2023. Précisons que la charpente date de deux époques bien distinctes : 
•  le XIIIème siècle pour la nef et le chœur, surnommés « La forêt », constitués de bois équarris à la main et par conséquent travaillés verts ; 
•  le XIXème siècle pour la flèche, que l’on doit à Viollet-le-Duc, réalisée en bois sciés et secs.

Entre juillet 2020 et Janvier 2021, les architectes des Monuments Historiques en charge du dossier étudient les archives afin d’établir la liste des débits nécessaires à la reconstruction de la flèche, cette opération étant prioritaire du fait des délais fixés et du besoin de disposer de bois secs, nécessitant de longs mois de séchage à l’air libre.

Contrairement à ce qui a pu être dit parfois, les besoins en chênes nécessaires à cette reconstruction ne constituent en aucune manière le pillage des chênaies françaises !

📌Voir le blog d'Expert

 

49 CHÊNES CENTENAIRES PRÉLÉVES SUR LE PATRIMOINE
GÉRÉ PAR LA SOCIÉTÉ FORESTIÈRE

La Caisse des Dépôts, la CNP Assurances et des clients particuliers dont les actifs forestiers sont gérés par la Société Forestière ont souhaité -dès l’origine du projet- participer à cette campagne de dons.

La Caisse des Dépôts et la CNP Assurances ont dans un premier temps offert chacune 7 chênes pour réaliser la maquette d’une des fermes (éléments de charpente) à l’échelle 0,75, afin de montrer la capacité de la filière à se mobiliser. Cette maquette a été exposée sur le parvis de Notre-Dame lors des journées du patrimoine à l’automne 2020.

A partir du 15 janvier, les équipes de la Société Forestière se sont mises en quête de chênes pouvant correspondre aux critères de recherche définis par les architectes. Une centaine d’arbres a ainsi été recensée à travers différentes régions : Normandie, Centre, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Bourgogne, Franche-Comté, Ile-de-France, Auvergne et Grand Est. Il a été décidé d’en récolter une cinquantaine dans un premier temps, réservant les autres pour les besoins qui seraient identifiés ultérieurement, pour une récolte qui aura lieu fin août/début septembre.

22 arbres ont ainsi été récoltés sur le patrimoine de la Caisse des Dépôts, 20 arbres sur le patrimoine de CNP Assurances et 7 arbres chez des particuliers ou appartenant à la Fondation Del Duca, soit un total de 49 arbres pour 200 m3.

 

📌Voir l'article de France 3 Val de Loire

Sur le même sujet

Parc naturel des Landes de Gascogne

Un partenariat profitable à la nature !

L’agence Grand Sud-Ouest a signé la première convention de partenariat avec le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, une institution œuvrant en faveur de l’amélioration de la biodiversité, d’une meilleure gestion des habitats forestiers…

Lire la suite
La Société Forestière devient une société engagée pour la nature

La Société Forestière, une entreprise engagée !

Le 15 janvier 2021, la Société Forestière de la Caisse des Dépôts est devenue une Entreprise Engagée pour la Nature (EEN), à la suite de l'acceptation par l'Office Français de la Biodiversité (OFB) de son plan d'action visant à accélérer la…

Lire la suite
Un grand bol d'air pur pour 2021 !

Un grand bol d'air pur pour 2021 !

La Société Forestière vous présente ses voeux

Lire la suite