Aller au contenu principal
Indicateur 2020 des prix des bois sur pied en forêt privée
20 mai 2020

INDICATEUR 2020 DES PRIX DES BOIS SUR PIED EN FORËT PRIVEE

Indicateur 2020 des prix des bois sur pied en forêt privée

Le marché des ventes de bois sur pied en forêt privée marque le pas après plusieurs années de hausse 

 

 

L’Observatoire économique de France Bois Forêt publie son indicateur 2020 des prix des bois sur pied en forêt privée. L’indice du prix de vente moyen des bois recule de 10 %, passant à 60 €/m3 en 2019, contre 66 €/m3 en 2018. L’année 2019 est marquée par une réduction de 15 % des volumes mis en marché lors des ventes de bois groupées, baissant à 1,6 million de m3 en 2019 contre 1,9 million de m3 en 2018. Un ralentissement principalement dû à une conjoncture mondiale en repli et à la crise sanitaire majeure des scolytes.

Sur 1,6 million de m3 de bois mis en marché, seuls 1,3 million de m3 (près de 80 %) ont trouvé preneurs en 2019 contre 90 % l’année passée. Cela témoigne d’un marché métropolitain moins actif pour les ventes de bois sur pied en forêt privée. Pour autant, ce ralentissement général cache des contrastes entre les marchés de chaque essence.

 

Parmi les tendances les plus notables :

  • En 2019, le cours du marché du bois d’industrie et d’énergie feuillus s’établit à 15 €/m3, soit une baisse de 21 % par rapport à 2018 (19 €/m3).

 

  • L’indice « Toutes essences résineuses » régresse de près de 5 % à 44 €/m3. Cette baisse globale des résineux masque de fortes disparités : 

o légère progression du Douglas (59 €/m3 en 2019 vs 58 €/m3 en 2018) 
o hausse plus marquée du Pin maritime (42 €/m3 en
2019 vs 39 €/m3 en 2018) ;
o marché de l’Épicéa commun en pleine turbulence avec la crise sanitaire des Scolytes (perte de valeur de 50 à 100 % des peuplements attaqués, en fonction du degré de dégradation des arbres ; prix moyen de 36 €/m3 en 2019, soit -22 % par rapport à 2018) ; même situation pour les marchés du Sapin Pectiné (prix moyen en baisse de 10 %) et de l’Épicéa de Sitka (prix moyen en baisse de 3 %).

 

  • Le Chêne a été impacté par le ralentissement de l’économie mondiale en début d’année (prix moyen en baisse de 14 %, soit 163 €/m3)
  • Le Hêtre reste à un niveau bas et enregistre une baisse de 7 % de son prix moyen, soit 45 €/m3 (pour 48 €/m3 en 2018)
  • Le cours du Peuplier s’établit à 42 €/m3 en 2019, contre 40 €/m3 en 2018
  • Pour le Hêtre, les Pins et le Peuplier, l’évolution de leurs cours s’expliquent par deux tendances dont les effets s’opposent : la substitution de certains de leurs débouchés au profit de l’Épicéa commun scolyté, nettement moins cher actuellement ; et la reconquête de nouveaux marchés liés à l’interdiction programmée de l’utilisation du plastique.

Sur le même sujet

INDICATEUR MARCHE DES FORETS EN FRANCE 2020

INDICATEUR MARCHE DES FORETS EN FRANCE 2020

INDICATEUR MARCHE DES FORETS EN FRANCE 2020

Lire la suite
Crise exceptionnelle et continuité d'activité

Crise exceptionnelle et continuité d'activité

Crise exceptionnelle et continuité d'activité

Lire la suite