Aller au contenu principal
L'indicateur 2022 du prix des bois sur pied en forêt privée vient de paraître !
05 mai 2022

L'indicateur 2022 du prix des bois sur pied en forêt privée vient de paraître !

Chaque année, la Société Forestière de la Caisse des Dépôts publie, en partenariat avec l'ASFFOR et les Experts Forestiers de France, l'indicateur du prix des bois sur pied en forêt privée, dans le cadre de l'Observatoire Economique de l'Interprofession Nationale France Bois Forêt.

En 2021, à côté d’autres modes de vente (gré à gré et contrats notamment), lors des ventes groupées ont été mobilisés et mis sur le marché plus de 1,7 million de m3, en progression sur les deux dernières années, en particulier en bois d’œuvre.

Après le ralentissement d’activité lié à la crise de la COVID 19, la reprise a entraîné une demande vigoureuse en 2021 qui a conduit les experts forestiers et leurs clients à proposer des volumes significatifs. 

Cette confrontation entre l’offre et la demande permet d’établir en 2021 plusieurs constats : 

  • L’offre 2021 est plus importante sur la majorité des essences résineuses et feuillues, par rapport à 2020 où la crise du COVID 19 mais également les crises sanitaires (scolytes dans l’est de la France) avaient conduit à mettre différemment ces bois en marché ;
  • Le marché est très actif, avec plus de 90 % des volumes vendus en feuillus et 95 % en résineux, soit 1,5 million de m3 vendus, ce qui confirme la forte demande des acheteurs ;
  • L’indice général du prix de vente des bois sur pied en forêt privée progresse de 34 % en 2021 à  comparer à la hausse de 2 % en 2020 après la baisse de 10 % en 2019 ;
  • Le prix du bois, toutes essences, est de 81 €/m3 en 2021 (contre 61 € / m3 l’année précédente) ; c’est  le plus haut niveau atteint depuis 2001, début des analyses de l’indice.

La forte progression de l’indice général en 2021 est soutenue par toutes les essences : 

  • En Feuillus, très nette hausse du Chêne, bonne reprise du Hêtre et du Peuplier tandis que le Frêne se stabilise.
  • En Résineux, très nette hausse du Douglas, progression du Pin maritime et reprise de l’Épicéa commun et du Sapin.
  • Faible marché des bois d’industrie et d’énergie feuillus.

En partenariat avec:

Partenaires